Les conseils du Dr Martine ARNAUT, médecin – ostéopathe à Dijon, pour la maman et son bébé

 

C’est dans son cabinet à Dijon (21 Côte d’Or, Bourgogne), que vous pourrez consulter votre médecin – ostéopathe, le Dr Martine ARNAUT.

Elle vous propose toutefois quelques conseils à appliquer au quotidien pour améliorer le développement de votre enfant.

Les conseils posturaux

Votre bébé qui était « porté et enroulé » par le liquide amniotique dans l’utérus se retrouve à lutter contre la gravité du champ terrestre en naissant et toute stimulation extérieure désagréable ou interne va le posturer en hyperextension (qui se majore en cas de reflux gastrique par exemple).

Dès la naissance et surtout si le bébé face à vous pleure et se raidit, adoptez le portage en « bouddha ». Cette posture permet également de diminuer les coliques et les reflux gastriques. Cette technique de portage « thérapeutique » est valable jusqu’à la marche avec des variantes de position de vos mains en fonction de la stature de l’enfant.

Conseils du Docteur MARTINE Arnaut
Non physiologique
Conseils du Docteur MARTINE Arnaut
Physiologique (en Bouddha)

La motricité libre

Favoriser la motricité libre et spontanée de chacune des étapes jusqu’à la marche est indispensable au futur équilibre et à la future posture de l’enfant :

  • De la naissance à 4 mois : le bébé gigote au niveau bassin, jambes, bras, mains, tourne la tête à droite et à gauche.
  • A partir de 4 mois : retournement du dos au ventre puis du ventre au dos, enchaînement des roulés-boulés à travers la pièce (le parc devient trop petit).
  • Environ 7 mois : bébé rampe au ras du sol.
  • Environ 9 mois : bébé avance à 4 pattes et s’assoit seul (différent de se tient assis !).
  • Vers 11 mois : il se met debout avec appui, fait des pas latéraux en s’appuyant sur le mobilier puis se lâche d’une main.
  • Vers 13 – 14 mois : votre enfant marche seul.

Laissez votre enfant trouver seul cet équilibre étape par étape jusqu’à la marche autonome.
Ces étapes lui permettront ultérieurement d’avoir la juste coordination, les réflexes de protection lors des chutes, les facilités de concentration et d’apprentissage physique et intellectuel et moins de contraintes favorisant les douleurs de croissance.

Par conséquent, il faut éviter : parc, transat, doomoo, balancelle, coussin d’assise, trotteur qui se substituent au développement spontané du bébé. Seul le tapis d’éveil sans arche est nécessaire.
La seule contrainte obligatoire reste la coque ou le siège auto en voiture.

La bouche libre

La bouche a une fonction nutritive mais permet aussi l’expression du bébé. C’est la première zone de découverte de son propre corps (avec les doigts et les mains dans la bouche, puis les jouets dans la bouche, puis les aliments).

Ne pas donner la tétine permet d’éviter :

  • Les problèmes de déglutition.
  • Les difficultés de langage.
  • La déformation du palais et de la position des dents.

Les conseils de couchage

Si vous gardez votre bébé dans votre chambre pour la nuit, il doit dormir dans un lit d’enfant avec un matelas ferme.
Dormir avec son enfant est dangereux.

Martine Arnaut, médecin – ostéopathe à Dijon (21 Côte d’Or, Bourgogne) vous accueille.

Coordonnées

11 bis Cours Général de Gaulle - 21000 - DIJON - Téléphone : 03 80 63 98 67